UPM Unique Barrier - UN PAPIER NOVATEUR POUR LA FRAÎCHEUR DU PAIN

Les papiers UPM Unique barrier développés pour les denrées sèches et grasses sont

un brillant exemple d’écodesign. A la fois recyclables et biodégradables, ils ne contiennent ni plastique PE ni produits chimiques fluorés.

L’emballage alimentaire est traditionnellement soit en plastique soit en composites papier-plastique. Un intérêt croissant s’exprime cependant aujourd’hui dans le sens du remplacement de ceux-ci par des matériaux recyclables et biodégradables.

L’unité Papiers spéciaux de l’usine de Jokilaakso d’UPM a entrepris de développer ce type de produits tout en examinant simultanément les propriétés des produits existants et les moyens de les intégrer au papier sans avoir à utiliser de composants non biodégradables.

Pain frais, doigts propres

Le premier résultat a été le papier pour sachets à pain UPM Unique barrier light. Il prolonge la fraîcheur du pain mais, contrairement au plastique, il respire et empêche ainsi le pain de ramollir. Un pain croustillant y reste croustillant au moins tout le week-end. Le bon type d’emballage non seulement protège le produit mais aussi réduit la quantité d’aliments aboutissant aux ordures et est ainsi plus respectueux de l’environnement.

UPM Unique barrier vise spécifiquement les applications exigeant un niveau de résistance à la graisse moyen – biscuits, pain à griller, alimentation rapide…

Son exceptionnalité réside dans le fait que ses propriétés d’arrêt sont obtenues sans plastique PE ni produit chimique fluoré. Un autre avantage écologique est qu’il est produit selon un process ne nécessitant qu’une seule machine.

Les emballages peuvent maintenant être recyclés et récupérés pour servir de matière première. Les tests préliminaires montrent que le compostage est total en environ trois semaines. 
 
Texte : Tuovi Similä

Cet article repose sur une interview du directeur de l’unité de production de Papiers spéciaux de la papeterie de Jokilaakso Petri Hakanen.