LE PAPIER EST L’ADN DE NUMERO

Composant essentiel du magazine de mode et culture français Numéro, le papier joue un rôle capital pour son identité. Nathalie Ayache, propriétaire et éditrice du magazine, y voit un élément déterminant de l’ADN de celui-ci.

Mensuel offrant une vue anticipatrice sur les univers de la mode, des arts et du luxe, Numéro est considéré comme un acteur influent dans l’industrie de la mode.

Lorsqu’on travaille avec l’industrie du luxe et de grands photographes, la qualité de papier la plus élevée s’impose. A l’époque du lancement du magazine, il y a 14 ans, la qualité du papier a fait l’objet de nombreuses recherches. Et le papier choisi a si bien répondu aux attentes des lecteurs et du marché que Numéro a depuis toujours gardé le même.


L’imprimeur aussi important que le papier
 
Selon Ayache, le papier a toujours été essentiel pour l’industrie de la mode en tant que moyen de propager ce qu’elle crée. Il est le point de rencontre de l’industrie et des consommateurs. Mais tout aussi important est naturellement l’imprimeur, qui se doit de le traiter avec respect. Si les encres ne sont pas gérées avec rigueur, la papier pâtit. Car c’est précisément à l’impression qu’il prend vie.
 
Une affaire intime
 
Sur le plan personnel, Ayache est une authentique accro du papier, lequel selon elle sera toujours noble. Elle le ressent comme un matériau artisanal et vivant qui possède une texture, un goût et un parfum. C’est probablement pourquoi l’imprimé génère une relation aussi intime avec le lecteur. Ayache est convaincue que le papier est résolument en vie et qu’il a encore de nombreux jours devant lui.
 
Texte: Nina Colliander-Nyman
Photos: Viljak
 
Cet article repose sur une interview de Nathalie Ayache, propriétaire et éditrice de Numéro.